#17. Respect de l’environnement, promotion du développement durable et économies d’énergie

Le pouvoir local doit être un exemple pour la mise en œuvre des dispositifs de développement durable. La commune doit contribuer à la bonne information de la population.

DéFI pour Woluwe1150 propose dès lors de :

1. Contribuer à la bonne information au sujet du tri et de la collecte sélective des déchets, établir et faire connaître un cadastre des lieux potentiels de développement de potagers.

2. Etendre à la déchetterie communale et à d’autres lieux un système de « donneries » pour lutter contre le gaspillage et développer les « Repair café » (cf. partie 1).

3. Inscrire la commune, le CPAS et la zone de police dans une dynamique « zéro déchet ».

4. Privilégier le système de la cogénération, production d’électricité, dans les projets de construction ou de rénovation des bâtiments communaux.

5. Promouvoir les associations citoyennes consacrées aux quartiers durables, mettre à la disposition d’associations citoyennes des lieux publics pour en faire des potagers urbains (pelouses non utilisées, parterres,…), placer un four à pain collectif,…DéFI pour Woluwe 1150 initiative citoyenne potager collectif potiron centre sportif

6. Développer des mini-potagers et multiplier le nombre de poulaillers dans les écoles à des fins pédagogiques.

7. Créer une entreprise d’économie sociale d’insertion socio-professionnelle dépendant du CPAS, s’occupant de la gestion de potagers urbains, sur des terrains non exploités (terrain avoisinant la résidence Roi Baudouin, jardins privés pour lesquels un accord serait donné par le propriétaire, toitures susceptibles d’accueillir des bacs à potager,…).

8. Créer un mini-parc animalier dans un espace vert accompagné d’une plaine de jeux (poulailler, ânes, chèvres, moutons, lapins,…). L’entreprise d’économie sociale du CPAS pourrait être chargée de la gestion de ce parc.

9. Organiser la collecte de déchets des poubelles publiques avec l’aide d’un chariot tiré par un âne ou un cheval de trait.

10. Soutenir, par une aide administrative, les quartiers durables dans le dépôt de demandes de financement auprès de la région.

11. Favoriser les circuits courts dans les cahiers de charges consacrés aux repas scolaires (cfr. L’enseignement).

12. Soutenir les circuits courts par la mise à disposition de lieux pour accueillir les dépôts de paniers.

13. Etablir un cadastre des lieux publics disponibles pour s’approvisionner et pour réceptionner les paniers bio (centres communautaires des quartiers, Centre sportif,…).

14. Veiller à ce que l’ensemble des cadastres et des informations soient accessibles sur internet.

15. Généraliser, au sein des bâtiments communaux et des espaces publics, le tri des déchets de papier et des PMC (plastiques, métaux, cartons).

16. Soutenir et développer les quartiers durables et leurs initiatives comme les composts, la mise en pratique de l’Agenda 21.

QUARTIERS DURABLES DE LA COMMUNE

Une grande attention doit être portée au renforcement des quartiers durables dans la commune. La commune se doit d’être un stimulant en vue d’encourager la population à agir. La commune ne doit cependant pas se substituer à la population.

17. Créer des synergies avec le privé pour maximiser l’installation de panneaux solaires.

18. Œuvrer à l’isolation des bâtiments.

19. Prévoir, lors de toute rénovation de l’espace public, une perméabilisation des sols en vue d’éviter les inondations.

18. Des finances saines pour une fiscalité acceptable