#21. Ouverture au monde                                                                           

Il n’est pas dans les attributions de base d’une commune d’avoir les relations internationales. C’est donc un choix politique.

Ces relations internationales doivent apporter un plus aux citoyens de notre commune et elles doivent pouvoir contribuer au développement des pays du sud.
La commune de Woluwe-Saint-Pierre a un jumelage avec une entité au Rwanda (Musambira-Kamony) où elle contribue à des projets liés à l’éducation et à la santé.

Woluwe-Saint-Pierre est inscrite dans le programme de coopération internationale communale. Avec des moyens financiers de la coopération belge, elle mène une réhabilitation des services Etat civil / Population en RDC, dans la province du Nord-Kivu, dans les villes de Goma, Butembo et Béni.

Dans ce même programme, la commune œuvre pour la réhabilitation du service Etat civil dans un arrondissement d’Ouagadougou, au Burkina Faso.

La commune a des jumelages avec une entité roumaine (Pecica), une petite ville américaine en Louisiane (Nouvelle-Ibérie), un district de Séoul (Gangnam, Corée du Sud) et un district de Beijing (Chao Yang, Chine) qui permettent de réaliser des échanges culturels et d’ouvrir au monde notre jeunesse.

Durant cette mandature, la commune de Woluwe-Saint-Pierre a mené à bien le recensement de 850.000 habitants à Goma et l’informatisation des données, ce qui a permis de créer un registre de population de la ville.

Il est important de souligner que ce travail constitue une information essentielle pour la gestion publique. De plus, la reconnaissance administrative des citoyens leur donne des droits fondamentaux (éducation, défense en justice, droit de la famille,…).  Ce travail est déjà utilisé pour établir les plans de secours sachant que la ville de Goma côtoie un volcan en activité.  La méthodologie utilisée constitue aujourd’hui une référence pour la communauté internationale. 

Au Rwanda, durant cette même mandature, le programme d’éducation pour tous, financé pour partie par la Communauté européenne, a été clôturé. Grâce au travail réalisé, le principe du référent éducation a été créé dans les villages afin d’intervenir dans les plus brefs délais auprès des enfants en décrochage scolaire. Plus d’un millier de jeunes enfants sont ainsi retournés à l’école.

 Une bourse communale a aidé des jeunes à mener à bien une expérience de coopération au développement dans le cadre d’ONG reconnues. 

Dans cette perspective, DéFI pour Woluwe1150 propose de :

1. Poursuivre la politique de coopération et les programmes lancés, en mettant l’accent sur le transfert de compétences, la reconnaissance des droits de tous, et en particulier des femmes, et la lutte contre la pauvreté.

2. Inscrire la commune dans des programmes européens de type « Erasmus ».

3. Impliquer la population de WSP dans les programmes mis en œuvre et animer le Conseil consultatif de la coopération au développement, conseil citoyen.

DéFI wsp 1150 rencontre interculturelles ouverture au monde creer du lien social4. Poursuivre l’octroi de bourses pour les jeunes qui mènent une immersion en coopération au développement.

5. Assurer des relations avec d’autres entités, en vue de permettre à notre jeunesse de découvrir le monde par la culture et le développement.

6. Mettre en contact différents acteurs de la coopération pour développer de nouvelles collaborations.

7. Utiliser des opportunités de nouvelles collaborations, en trouvant des financements et en s’assurant de l’implication de la population.

8. S’inscrire dans une aide matérielle de promotion des ONG, en particulier celles portées par des habitants de Woluwe-Saint-Pierre.

Notre programme 2018-2024